bureau d’études sociologiques et politiques

NOTRE BLOG

Nos Actualités

APPEL À CONTRIBUTION EN VUE D’UNE PUBLICATION COLLECTIVE SUIVIE D’UN COLLOQUE SUR LE THÈME: « QUELLES PERSPECTIVES POUR LES PROCESSUS ÉLECTORAUX EN GUINÉE ? »

Le Centre de recherche CERF-Guinée, en collaboration avec le Centre africain pour la transparence électorale (ACET), lance un appel à contribution en vue d’une publication collective suivie d’un colloque portant sur : « Quelles perspectives pour les processus électoraux en Guinée ? ». Cette activité scientifique a pour objectif d’initier de premières réflexions face aux multiples questionnements posés par l’organisation d’élections en général.

I- THÈMES

Assimilées à un échec ou une contre-performance, les élections en Guinée portent en elles le stigmate du rejet et de la contestation des résultats par les acteurs concernés. Elles sont le plus souvent à l’origine de graves perturbations sociopolitiques dans le pays. Or les recherches sur les processus électoraux depuis l’indépendance en 1958 restent peu nombreuses. Aussi, force est de constater que les études sur les élections en Guinée restent dans l’ombre des autres champs d’études de la science politique (État postcolonial, politiques publiques, etc.). Aussi, et afin de traiter de cette question électorale, une structuration selon les quatre questionnements est ici proposée. Les contributeurs peuvent à partir des entrées suivantes (sans être exhaustif) faire leurs propositions : 

1. Quelle administration électorale pour la Guinée ?

2. Coopération et assistance électorale : quelles perspectives pour la Guinée ?

3. Avantages et limites de l’utilisation des nouvelles technologies de l’information et de la communication pour les prochains scrutins.

4. Médias et élections : quel rôle pour les prochaines élections ?

Les contributions pourront également porter sur l’ensemble des étapes du processus électoral, de l’établissement du calendrier et du fichier électoral à la gestion des contentieux en passant par la distribution des cartes d’électeurs, l’organisation des opérations de votes, la centralisation et la proclamation des résultats.

II- OBJECTIFS

Objectif général :

L’appel à contribution en vue d’une publication collective suivi du colloque sur le thème « Quelles perspectives pour les processus électoraux en Guinée ? » a pour objectif principal de présenter de premières réflexions et perspectives sur les processus électoraux en Guinée dans le contexte particulier de l’actuelle Transition.

Objectifs spécifiques :

Afin de répondre à son objectif principal, cette activité scientifique entend :

  • Publier un ouvrage collectif sur la base des articles retenus après évaluation par un comité scientifique composé d’universitaires et d’experts à la fois guinéens et internationaux.
  • Apporter une réponse basée sur l’empiricité de la question du modèle d’administration électorale avec des propositions pour des processus électoraux crédibles et transparents.
  • Faire des propositions sur la modernisation des élections avec l’utilisation des nouvelles technologies dans l’organisation et la gestion des élections en Guinée.
  • Évaluer le niveau d’implication des partenaires de la Guinée dans le cadre de la coopération et de l’assistance électorale pour les prochaines élections.
  • Fournir une orientation sur le rôle des médias pour les prochaines élections.

III-            MÉTHODOLOGIE

D’un point de vue théorique, l’idée est ici d’approfondir la réflexion sur la problématique des élections en Guinée et les perspectives dans le cadre des prochaines consultations électorales. Comment sont-elles organisées ? Comment sont-elles gérées et dans quels cadres théoriques et conceptuels s’inscrivent-elles ? Il est fortement recommandé dans le cadre de ces activités scientifiques de mobiliser la sociologie électorale et le droit électoral guinéen.

D’un point de vue empirique, une approche comparative, notamment dans le temps, dans l’espace ou à différentes échelles sera privilégiée.

D’un point de vue méthodologique, le colloque ambitionne de regrouper différentes approches épistémologiques et disciplinaires (histoire, économie, politique, juridique, etc.) dès lors qu’elles contribuent à la compréhension de l’objet d’étude ou de la problématique.

IV-  CALENDRIER ET GUIDE DE RÉDACTION

Calendrier

Dates Activités
15 février 2022 Publication de l’appel à contribution
Du 15 février au 15 avril Réception des articles
15 avril au 25 avril 2022 Évaluation des articles
Du 25 avril au 5 mai 2022 Notification aux auteurs des articles retenus
11 mai 2022 Organisation du colloque à Conakry
20 mai 2022 Rédaction de la synthèse et soumission du document chez l’éditeur

 Les contributions seront sélectionnées en tenant compte : du positionnement du contributeur par rapport aux travaux de recherche disponibles sur les processus électoraux ; l’adéquation de la méthodologie proposée face à la problématique et à la démonstration ; de la qualité rédactionnelle. À ce niveau de réflexion, il est fortement recommandé de faire des orientations pour l’amélioration des processus électoraux en Guinée.

Les articles doivent être rédigés en français et envoyés aux adresses mails suivantes : cerf@cerf-guinee.com, saikou.balde@cerf-guinee.com

Guide de rédaction

Les articles doivent être rédigés en respectant les consignes ci-dessous :

  • Une contribution de 65 000 signes au plus.
  • Titre de l’article ; nom et prénom de l’auteur(e).
  • Un résumé de 500 signes environ, en français et en anglais (le résumé en anglais n’est pas obligatoire).
  • Type de fichier : Word (.doc ou .docx).
  • Titre de l’article : gras, taille 14, justifié.
  • Intertitres : gras, taille 12.
  • Corps de l’article: Times New Roman, taille 12, interligne 1,5, justifié.
  • Pas de retrait de première ligne en début d’article (premier paragraphe).
  • Notes de bas de page: Times New Roman, 10, interligne simple, justifié.

Présentation des références bibliographiques

Les références sont présentées (uniquement en notes de bas de page, pas de bibliographie en fin d’article) selon le modèle suivant :

  • Pour les ouvrages : Nom et prénom, titre d’ouvrage, ville, maison d’édition, date de publication, éventuellement page(s) citée(s) ;
  • Pour un article : Nom et prénom, « titre de l’article », Revue, n° de volume (n° de parution), date de publication, pages de début et de fin, dont éventuellement page(s) citée(s) ;
  • Pour un chapitre d’ouvrage : Nom et prénom, « titre du chapitre », dans Prénom Nom (ed., eds ou dir.), titre d’ouvrage, ville, maison d’édition, année, pages de début et de fin, dont éventuellement page(s) citée(s) ;
  • Tous les patronymes sont en petites majuscules et en gras ;
  • Classer les sources par catégories (ouvrage, articles, texte de lois, etc.) ;
  • Classement alphabétique par patronyme.

V- COMITÉ SCIENTIFIQUE

Responsable du projet :

Dr. Saikou Oumar Baldé, enseignant-chercheur et directeur du CERF-Guinée

 

 Comité scientifique :

 Pr. Alioune Badara FALL 

Professeur émérite à l’Université de Bordeaux.

Agrégé en droit public

Membre du laboratoire de recherche « Les Afrique dans le Monde » (LAM).

Ancien Directeur du Centre d’études et de recherches sur les droits africains et sur le développement institutionnel des pays en développement (LAM-CERDRADI).

Rédacteur en chef de la revue électronique « Afrilex »

Gérard GEROLD

Expert politique international et chercheur associé à la Fondation pour la recherche stratégique (FRS, Paris) et collabore avec plusieurs organismes, dont l’IFRA-Naïrobi et le Social Studies Research Council (New York).

Expert politique au sein des missions d’observation électorale de l’Union européenne.

Clément DESRUMAUX

Politiste, Maitre de conférences en science politique à l’Université Lumière Lyon 2.

Chercheur au laboratoire Triangle (Action, discours, pensée politique et économique).

Dr. Mathieu MERINO

Enseignant en science politique et chercheur associé à la FRS.

Expert électoral, politique et juridique auprès d’organisations internationales (Union européenne, Nations unies, SADC, etc.) depuis 2000.

Chargé d’enseignement à l’Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS, Paris) depuis 2009.

Jean-Jacques KOURLIANDSKY,

Politologue

Chercheur Monde Ibérique à l’IRIS (Institut de relations internationales et stratégiques) (Paris).

Directeur de l’Observatoire Amérique latine de la Fondation Jean Jaurès (Paris).

Rédacteur en chef de la revue Espaces Latinos (Lyon).

Dr. Saikou Oumar BALDÉ

Politologue, Expert électoral et directeur du centre de recherche CERF-Guinée.

Spécialiste des organes de gestion des élections (OGE) en Afrique noire francophone.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Que puis je faire vous ?

Bienvenue. Vous êtes au bon endroit pour nous contacter !
Tout d'abord, quelques précisions pour bien comprendre votre demande et vous faire gagner du temps.
C'est parti : pourquoi voulez-vous nous joindre ?

Contactez nous